[Compte-Rendu] IRL N°4 à PARIS, le 19-20 Septembre

[Compte-Rendu] IRL N°4 à PARIS, le 19-20 Septembre

Message non lupar naossano » Dim 20 Sep, 6:34 pm

Voici ci-joint le compte-rendu de l’irl Gantz Otaku organisée à Paris, les 19 et 20 septembre 2009.
Quoique malheuresement trop vite écourtée, cette dernière n’en fut pas moins intense et chargée en émotions.


Sinon, au niveau des présent, on a eut.

naossano (tout le week-end)
YenmenbY (tout le week-end)
Blitz (Du samedi matin au dimanche midi, avec une absence notable)
The Fubuki (du samedi matin au dimanche matin)
Taliesin (du samedi matin au dimanche matin)
Forge (du samedi matin, au samedi soir)
Onemor4 (du dimanche midi, au dimanche soir)

Les vidéos ont été postées par YenmenbY.

En direction de la Capitale


Pour ma part, les choses sérieuses commencent le vendredi soir, où, par temps orageux, j’attends en gare de Marseille St Charles le train qui me conduira à la fameuse irl, muni des coordonnées de divers membres, avec les tarifs, horaires, adresses, de différents points d’activités. Le train, prévu à 23h30, aura 30 minutes de retard. Sitôt arrivé, les problèmes continuent, les portent tardent à s’ouvrir (attente interminable). Finalement une seule porte s’ouvre et l’ensemble des passagers s’y engouffrent. Puis, le train s’arrête à de multiples reprises, ce qui accentue mon incertitude quant au fait d’être dans les temps, le lendemain matin. S’agissant d’un train de nuit, je pensais pouvoir dormir tranquille, mais c’était, hélas, sans compter sur le stresse en train. Serré par mon siège, mon sac et mon co-passager, ma position est des plus inconfortables. Ajouté à cela des cris d’enfants, une mère irresponsable qui engueule les autres passagers au lieux de baillonner le marmot récalcitrant, un contrôle des billets en plein milieu de la nuit (alors que je commencais enfin à tourner de l’œil), mon temps de sommeil ne se résume qu’à quelques minutes mouvementées. C’est donc par une nuit presque blanche que commence mon week-end, après plus d’un an d’absence au sein de la capitale des gaulles, et ma première irl Gantz Otaku, depuis au moins autant de temps. Malgrès cela, je retrouve très vite mes repères, dès mon arrivée à Pari_s Gare de Lyon, à 7h20, fait étrange, pile à l’heure. Sitôt arrivée que je m’engouffre dans le RER A, direction Chatelet Les Halles, puis RER B Cluny Sorbonne/Quartier Latin (à noter que cette ligne B dessert également la Gare du Nord, Quartier Latin, Jardin du Luxembourg et Chatelet Les Halles, stations proches les unes des autres, et sera utilisé continuellement au cours de cette irl), et me précipite vers mon crépier préféré, en vain. Manque de bol, il est trop tôt. Vers 7h30-8h, y a rien d’ouvert sur Paris. Je me rabat vers la boulangerie du coin et prend tranquillement mon petit déjeuner, en regardant l’heure, pour pas trop faire attendre la Hyène.

Brasserie Terminus Nord

Après la Gare de Lyon et le Quartier Latin, me voici à la Gare du Nord, puis, après m’être un peu égaré dans cette grande gare, me voilà sur le Boulevard de Denain, face à la brasserie du Terminus Nord, point de rendez-vous défini à la va-vite, sur Google Map, quelques jours plutôt. Pensant que Yenmenby m’attendrais, je me rends compte que ce dernier est arrivé en retard et ne connait pas vraiment le point de rendez-vous. La pouffiasse de Troyes m’attend dans la gare, alors que je l’attends dehors, juste en face.
S’ensuite un dialogue de sourd avec le Troyen, Lyetin, ou peu importe,. Ce dernier m’attend à la gare du Nord. Je l’attends à la brasserie du terminus. Je pars à sa rencontre à la gare, tandis qu’il s’engage, sans le savoir, devant la brasserie. Après une série de quiproquos, les premiers irliens se retrouve enfin, pour un week-end mémorable, dans tout les sens du terme. On se cale tranquille devant une boulangerie, à quelques pas de la brasserie, puis et conversons sur la tronche que pourraient avoir les nouveaux irliens (en effet, Taliesin, TheFubuki, Nico et Zatoichi ayant annoncé leur intention de venir, les théories vont bon train au sujet de ces membres mystères). Puis, un autre membre se manifeste. The Fubuki nous informe par sms qu’il nous attends à la brasserie du terminus, mais qu’il ne parvient pas à trouver le boulevard de Denain, ni aucun membre de l’irl. Yenmenby, lui explique par texto qu’il n’a qu’à descendre la rue, et qu’il nous trouvera à deux pas de là. Après plusieurs longues minutes d’attentes et sms échangés, je considère qu’il met bien longtemps à descendre cette foutu rue, et me décide à l’appeler. Grand éclat de rire, quand nous aprenons qu’il se trouve en fait, devant la brasserie Terminus, non pas en face de la Gare du Nord, mais devant la Gare de Lyon. « Mais c’est pareil, non ? » Si on en croit l’interressé. En effet, il pouvait toujours descendre la rue. Finalemenent, nous sommes rejoins par Forge, Leblitzballer, ainsi que deux nouvelles têtes, Taliesin et The Fubuki, deux membres opposés en tout points. Tandis que l’un est réservé et méticuleux, l’autre est plus audacieux et imprévisible. Tandis que la petite troupe commence à interréagir, deux membres manquent encore à l’appel. Zatoichi, que personne n’est en mesure de contacter, et Nico, qui annonce son arrivée pour le lendemain. On découvre aussi que TheFubuki, qui vient aussi du Sud, n’aurait eut connaissance de l’irl que depuis peu, ce qui ne l’a pas empêcher de venir de Digne.

Quartie Général Latin

Une fois le groupe constitué, direction RER B, je les enmène direct vers mon crépier préféré préféré du Quartier Latin, pour m’y faire une bonne ventrée (cette fois, il est ouvert). Partageant un repas dans le jardin du Luxembourg, parc de la première irl (The First One), nous discutons des différentes possibilitées d’occuper notre week-end (certaines options s’avèrent être non valide, ma liste ayant été fait un peu à l’arrache). Taliesin nous fait part de son intérêt pour Brussolo et vend son jeux vidéo le plus naze à un Yenmenby tout émue, que Blitz lorgne d’un œil lubrique.

Les vidéos : Retour aux sources

Gog & Catacombs

Après de multiples tergiversions, nous décidons de marcher vers les catacombes de Paris, situées vers Denfert Rochereau. Dans le même temps, un besoin urgent de vider ma vessie se fait de plus en plus pressent. Le Premier Toilette Public que nous rencontrons proposé un service facturé à 0,40 €. Trop cher pour ce que c’est, pensais-je. Quelques centaines de mètres plus loin, un second toilette, gratuit, mais hors-service. Encore plus loin, (on parle toujours en centaines de mètres), un troisième, gratuit, mais hors-service, mais entouré de barricades, puis toujours plus loin, un quatrième, également hors-service, encore plus loin un cinquième, occupé… pendant plus de quinze minutes… (Si ça se trouve, le mec s’y trouve encore, bouffé par les vers, dans cette machine à suicide, du XXèmes siècle). Nous croisons, au cours de notre périple, sur la place Denfert-Rochereau, les chars de la techno-parade, où Yen et Forge achètent 5€, un truc dont la question de l’utilité se pose encore. Je trouve finalement un gog en état de marche (le sixième, pratiquement à la fin du trajet), et me soulage avec délectation.

Nous parvenons également aux catacombes, qui sont fermés, à cause d’un acte de vandalisme commis quelques jours plus tôt. (y a des jours comme ça, où les choses se cumulent)

Les videos : Techno Forge & Commentaires vidéo


Pèlerinage urbain


A défaut de Catacombes, un après-midi de marche laconique commence alors, entre la Tour Eiffell et les Halles, en passant par le Trocadero (des trucs de touristes, quoi…). Nous hésitons à payer 17€, pour visiter un aquarium (d'autant qu'il y en a un gratuit, dans le hall), brulons un sucre à l’absinthe, en plein champ de Mars, (heureusement, Forge a mouillé l’herbe, et la flamme était invisible), tournons autour de la Pyramide du Louvres, passons par des lieux totalement inconnus de notre groupe de non-parisiens. Destination Finale : Les Chicha bar du quartier de Chatelet. Parmis tout ceux signalés dans mon petit mémo perso, un seul fut trouvé, dans la bien nommée Rue de la Grande Truanderie. En effet, le Narguilé à 10€, plus une boisson obligatoire à 5€ (pas moins) pour chacun des irliens. De quoi avoir mal au porte-feuille. Ce qui toutefois, ne nous a pas empêcher d’en reprendre, que ce soit, Taliesin, le non-fumeur réservé, qui était encore sous le choc de sa gorgée d’absinthe, ou Forge, qui fait preuve d’une extrême modération dans le respect de son ramadan. (dont c’était le dernier jour, ce qui rappelle un peu la mission B1 de Gantz Remind Of Humanity, pour ceux qui connaissent)

Les vidéos : La Eiffel Tower, Le foot ça roxe (ou pas), Sur le champ de Mars, Absinthe sur Mars, Culture plug, Forge et la religion :sweatdrop: & Chicha

Début de soirée.

Alors que nous nous préparons à une soirée qui s’annonce longue, c’est le moment que choisit Forge pour nous quitter. En effet, notre violeur de lycéens préféré se doit de s’acquitter en famille des cérémonies de fin de Ramadan, et d’aïd. Nous voilà donc, sacs remplis d’alcool, pour le gros de la troupe, d’eau et de jus de fruit, pour Taliesin et sa Jet27, et de quelques dolipranes,n pour calmer les maux de têtes de Blitz et moi-même/
Puis, c’est diner au restau chinois des Olympiades que nous conseille Blitz. Nous y découvrons un Taliesin très hygiénique et peu gourmand, et retrouvons un Yen très porté sur les blagues salaces. En effet quoique mieux pour honoré le minuscule restaux chinois, que par quelques histoire graveleuses et pas nets, sur le caca ou sur nos amis les jaunes tout bridés des yeux… Le Mythe Otaku en prend un coup. Ca parle aussi de quel Final Fantaisy est meilleur que les autres, sujet éminemment intéressant, surtout quand on y connait rien…

Ensuite, et enfin, beuverie sur les quaies de la Seine et bars avoisinants, promenades autour de la Pyramide du Louvre. L’alcool aidant, les esprits s’échauffent et les langues se délient. On apprends les liens de The Fubuki avec un célèbre borgne du XXième siècle, ainsi que son magnifique tatouage « Jashugan Rules », bien plus classe que le pathétique et afable ours albinos du pauvre Yenmenby. La plupart des membres du forums restés chez eux en prennent pour leur grades, dans des vidéos édifiantes, dignes du grand Morsay. (Pedobear, si tu nous regarde) . On apprends les métiers et les expériences de chacun, ainsi que l’incroyable résistance de Blitz à l’alcool. En effet, ce dernier n’aurait jamais vomit au cours de ses multiples soirée de beuveries, même celles où il avait pu finir dans des états les plus lamentables. (trou de mémoires, endormissement soudain, viol de castors, etc…)

Les vidéos : Absinthe le retour, Absinthe le retour 2, Du débile(s), du lynchage hors public et du tatouage, Qui sont cons ces marseillais & Moins de 10 secondes,

Le Royaume de la Bière.

Notre soirée se poursuit à Chatelet –Les-Halles, au Royaume de la Bière, où Blitz et The Fubuki nous abreuvent de leur remèdes gazeux, où Yenmenby nous éclaire de son point de vue sur la musicologie et la jeunesse branleuse actuelle, où Blitz et moi-même conversons sur la timidité et le travail, évoquons une possible nouvelle tentative d’irl à Marseille, où Taliesin se tort de douleur au niveau du ventre, mais ne peut se résoudre à évacuer le surplus, malgré les sollicitations collégiales, où nous prenons finalement une girafe de la bière la plus forte, alors que la fermeture du bar est proche. Les niveaux montent et les pronostics d’ébriétés paraissent de plus en plus inévitables, tandis que Yen et moi-même nous retirons de la courses, et tentons de ramasser les morceaux… (je vide mes bouteilles d’eau pour y récupérer le nectar biéreux, tandis que Blitz vide les derniers verres cul sec) Dans le même temps, le pauvre Taliesin souffre de maux de ventre de plus en plus aigü, que les conduisent à écourter son séjour. Alors que nous tentons de l’accompagner vers la gare du Nord (quartier mal-famé, on y envoit pas un touriste seul, à 5h du matin), un autre trouble vient perturber la soirée.
Visiblement le membre le plus éméché de la bande, le Blitz n’est désormais plus maître de lui-même. Incapable de se mouvoir seul, ce dernier est traîné de force, épuisant littéralement son escorte.
Alors que la douleur de Talie nous pousse à accélérer le pas, l’état second de Blitz génère un ralentissement conséquent, ce qui partage le petit groupe. Nous parvenons néanmoins, au prix de multiples gifles, chutes, ramassages, bisous, cris, rires hystérique, à faire plus de la moitiée du chemin, alors que les épaules de Fubuki se déboîtent et que Yen peine à trouver le chemin. (à noter une petite excursion dans un garage, où finalement on se dit avec Yen, que c'est plus simple de pisser dans la rue, ça porte moins à confusion) Nous nous séparons finalement, incapables d’emmener plus loin notre camarade ivre. Je me retrouve donc avec la difficile tâche d’accompagner Talie, en plein quartier chaud, de nuit, pas forcément sobre, jusqu’à un point d’où l’on peut finalement voir la gare, puis fais sens inverse, en espérant ne pas me perdre, vu mon état et l’heure tardive. Alors que j’expédie le souffrant vers sa mère patrie, je retrouve le biéreux en plein parjure, vomissant à plusieurs reprises sur la chaussée son précieux nectar, faisant la joie des différents commentateurs, et autres énergumènes (dont un qui passe ses écouteurs à Yen, alors que Blitz est en plein comas). Sous les conseils avisés de The Fubuki, nous faisons appel aux autorités compétentes.
C’est donc aux urgences attenantes à la Gare du Nord (on y arrive finalement), que Blitz termine sa douce nuit, ou plutôt sa matinée ensolleillé. Pour ce qui est du trio encore valide, (Yen, The Fubuki, nao), c’est la fatigue et l’embarras qui l’emporte, et notre étape, dure au moins le temps de voir les quelques tarés du coins disparaître de notre espaces vital.

Après quelques ronflements et avoir constaté le départ des patients les plus inquiétants, nous abandonnont Bruce la gerbe à son sort pour faire nos adieux à un The Fubuki, épuisé et éreinté.

Les vidéos : Retenez bien les propos de Blitz & Petit joueur.

Cuvée Panthéon Gantz Otaku

Tandis que Blitz se remet de ses errements alcooliques, restent Yen et moi-même, pour déjeuner au Quick, se perdre encore en Gare du Nord ( et atterrir sur le toit), mater les vidéo de la journée-nuit précédente, et se foutre de nos gueules d’empaffés, vicelards et négligés, se balader une ennième fois au parc du Luxembourg, au Quartier Latin, atterrir par hasard au Panthéon, dont la visite est gratuit ce jour-là, trimballant le sac décidément bien pésant de notre convalescent nauséaux.
De retour aux urgence, vers 11h, afin de réveiller Le Blitz, dont on apprend du responsable, qu’il est « quelque part par là » (quel professionnalisme exemplaire). Dans notre recherche, nous ouvrons diverses portes de l’hôpital, à la grande stupéfaction des patient, dont aucun n’a eu l’opportunité d’en placer une, pour finalement retrouver notre camarade du côté de l’entrée principal, en plein soleil, se demandant ce qu’il foutait là, pas conscient des enchaînements, des causes et des conséquences, comme dirait Pangloss. Nous l’accompagnons bon grès mal grès, un Blitz, qui, dans l’esprit, parait motivé à continuer, mais ses habits souillé, le mal de crâne, et la traîné de vomie qu’il laisse au cours de son périble le conduise à penser que prendre le train et rentrer chez lui, pour y prendre un bon et long repos n’est pas une mauvaise idée, en fait.

Les vidéos : Résumé de la soirée picole, Les plus grandes découvertes sont faites par hasard & Pas frais du tout leblitz^^'


Après-midi crépusculaire


Alors complètement amorphe, avec le non-moins épuisé Yenmenby, nous décidons de rameuter un peu de sang frais, afin de nous reveiller un peu et conter les aventures bucoliques du blond parjuré, du brun souffrant, et l’arabe fumant. C’est alors que l’on aprend que Nico est malade et que Kaminos ne viendra pas.

Nous sommes finalement rejoint par un Onemor4, tout aussi épuisé par sa propre soirée de la veille et dont l’énergie s’inscrit en homogénéité avec la lenteur ambiante, nuit blanche arrosée oblige. S’ensuivent quelques séances de glandages, de marchage, de glandage, de buvage, de glandage, agrémenté par un zeste de Salon du Jeu (une heure à tout casser, pour faire le tour, essayer vaguement fallout 3, baver 10 minutes sur un tee-shirt Lovecraft, pour finalement y renoncer), et un progressif retour à nos pénates respectifs. (On retiendra le proverbe suivant : « Huit, ça suffit ») J’abandonne Yen et One en Gare de L’Est, cherche en vain un ciné ouvert, me cale un peu au cyber (Quartier Latin, Forever), puis Gare de Lyon, Train, Marseille, dodo. Le lendemain, rentrée à SATIS…


Conclusion


Pour résumer l’irl, de mon côté, je dirais que ce fut une irl assez couteuse. (Paris, Paris…), mais que je ne regrette pas, malgré certaines occasions manquées. Je m’étais un peu plain au début de trouver Paris si familière, mais avec le recul, je trouve que c’était un réel plaisir de pouvoir passer la nuit dans une ville si animée et éclairée, de passer devant autant de monuments, de quartier si fameux, de gouter à nouveau à cette ambiance. Quant aux membres, j’ai vraiment apprécié leur compagnie, autant pour les nouveaux que pour les anciens, on a passé de bon moments de déconnades, apris à mieux se connaître. Par contre, j’ai trouvé ça un peu court. On a beaucoup marché au début, beaucoup comaté à la fin, mais bien profité entre les deux.

Le Retour de Taliesin, par l'interressé

très bien écrit ton résumer nao et puis surtout ça ma permit de connaître la suite de l'histoire avec blitz

en tout cas ça ma donner envie de prendre ma plume également pour vous narrer mon retour "a la mère patrie" comme la dit Nao

au programme il i a: du vomit, des jeunes filles effarouché, et un gros beauf hurlant son indignation envers la sncf a la gare de sarcelle

Donc comme décrit dans l'histoire Nao a eu la tache peu enviable de me ramener vers la gare du nord a cause de mon mal de ventre de plus en plus douloureux en laissant seul un yenmenby et un thefubuki au prise avec le pauvre blitz en plein coma ethylique :razz:

nao et moi mémé donc déambulons dans les rue peu fréquentable de paris (prostitué,sex shop, voyou de toute sorte) nao me laisse a proximité de la gare non sans me faire quelque recommandation sur la faune local constituait de personne peu recommandable prêt a détrousser les voyageur surtout si ceux si sont affaibli et qu'il transporte un gros sac comme le mien

attendant donc prêt des guichet pour avoir mon train j'ai tout le loisir de songer a ce qui m'arrive je pense en particulier a la discussion que j'ai eu avec yenmenby qui évoquait une possibilité d'avoir attraper une saloperie une peu plus grave qu'une simple indigestion

mon train arrivait je m'empresse dis rentrer en choisissant un endroit fréquenté par quelque personne mon cerveau et comme noyait dans du soda de seconde marque et la fatigue aidant en plus du reste je donne l'impression d'un soûlard qui rentre d'une beuverie particulièrement bien arrosé (ce qui est vrai dans un sens :razz: )

impression qui sera confirmer un peu plus tard lorsque mon estomac décidera de régurgiter son contenu de façon fort bruyant devant les quelque voyageur du train notamment deux jeunes fille dégouté qui décident de changer de wagon le reste des voyageurs faisant preuve d'une grande solidarité décident de me laisser dans mon coin et font mine de m'ignorer

les choses drôle commence a la gare de sarcelle saint brice ou j'attends un autre train qui cet fois m'emmènera dans mon doux foyer une troupe de personne mécontent et qui regroupe a eux tout seul tout les stéréotype du beauf se mette a parler de façon aussi bruyante qu'un éléphant dans un magasin de porcelaine made in taiwan

les imprécation de notre beauf se porte principalement vers un agent de la SNCF fraîchement réveiller et passablement énervé mais qui restera tout de même prudemment barricader dans son logement de fonction (on ne le verra pas une seul fois)

donner son avis dans ce genre de situation étant aussi dangereux que de chasser le tigre avec un plumeau les rare spéctacteur de la scène se contenterons comme moi d'assister au spectacle

spectacle qui grimpera petit a petit les échelons de la déchéance humaine notamment au moment ou l'un des beauf se mettra a frapper violemment contre la porte vitrer en beuglant son mécontentement de façon aussi délicate qu'une obèse chauve de 250kg en train de manger des poulpe cru avec les doigt

on a le droit a tout les clicher sur la SNCF que ceux ci sont tous des feignasse qu'il "emmerde ceux qui vont travailler" le tout agrémenter d'insulte que je vous laisse la liberté de choisir l'agent SNCF tente de prendre la parole et demande un peu plus de respect n'a que pour seul objectif de relancer la fureur des deux abruties

l'un des deux sortira une phrases qui sera culte pour tous les fan de cauet(cet animateur qui ressemble a un sanglier) "SI TU VEUX DU RESPECT COMMENCE PAR NOUS RESPECTER TOI HE PATATE!!!!" ces simple mots agrémenter d'une jolie voix bien stéréotyper et un bonheur pour les cage a mielle :D

mon train arrivant je ne puis assister au dénouement de cet ode a la beaufitude arriver a la gare mes convulsions me reprenne ou je rend encore mes tripes devant les yeux éberluer d'un wesh priant pour que celui-ci ne me reconnaisse pas je m'en vais cher moi pour m'écrouler dans mon lit avec la grace d'un chameau crever bouffer par les vautours non sans remord pour ne pas avoir appeler naossano afin de lui dire que j'étais rentrer a bon port ce que j'ai fait le lendemain mais j'étais tomber sur son répondeur.

conclusion: le fait que j'ai était malade comme un chien alors que jetait l'irlien qui a fait le moins d'excès et un mystère pour moi (quoique le sandwich au thon mayonnaise i soit pour quelque chose :sweatdrop: ) je me souviendrait tout de même de ma premiere irl en bien et je serai sans doute présent pour la prochaine

merci a ceux qui auront lu ce pavé et désoler pour les fautes d'ortographe

Le Retour de YenmenbY, par l'interressé

Bah moi dans mon train j'avais deux pétasses à coté de moi qui arrêtaient pas de chanter du Passymal :sweatdrop: J'ai hésité longuement à leur demander de fermer leur grande gueule de pintade mais bon comme j'étais fatigué, donc avec des arguments ne contenant que des jurons envers la gente féminine, et pas dans l'envie de me mettre un wagon à dos bah j'ai opté pour l'option dodo^^.

Je me souviendrais par contre très bien de la pétasse qui a mit les bagages dans les compartiments du haut. Elle avait une robe mauve qui lui arrivait à même pas la moitié des cuisses, quelques centimètres en plus pour le compartiment et j'y voyais son cul à la coquine :sweatdrop: Là aussi j'ai hésité à faire une remarque du style "Merde il manque juste 15 centimètres pour me rendre heureux là." mais j'avais pas envie de commencer une pseudo-drague avec ce genre de déjections, déjections qui sont descendu à Troyes :sweatdrop:

Les membres, par naossano :
Yenmenby & Forge : Tels que je les avais laissé la dernière fois. Deux zigotos qui me manquaient bien.
Blitz : Toujours assez fun, quoiqu’un peu plus envelloppé. Un plaisir d’en apprendre plus sur lui. Dommage que tu nous ai quitté si tôt. La soirée avait bien commencé. A surveiller, la prochaine fois.
Onemor4 : Arrivé tard, donc l’inverse. T’as l’air d’avoir pas mal changé physiquement, je sais pas si c’est les lunettes qui donne un air plus sérieux ou la taille. Bon camarade de comatage.
Taliesin : Bonne conversations, bonne culture, certain sens de l’humour, mais un personnage très réservé. N’aie pas peur de te lâcher la prochaine fois.
The Fubuki : Direct dans le bain, sans trop d’efforts. Un condensé de culot et une expérience reelle sur plusieurs sujets. Si tu passe sur Marseille, je t'offre la tournée de Pastis…

Nico, Zatoichi, Kaminos, DrJackal : Vous savez ce qu’on dit des absents…

Les membres, par Taliesin :

forges: je l'ai trouver moins "extrême que celui ci ne le laisse paraître sur le forum je me suis d'ailleurs laisser aller a quelque confidence avec lui plutôt sympa même s je ne l'ai vu qu'une demi journée

naossano: je l'ai trouver bien sympathique malgré le boulet que j'ai étais durant toute la soirée sympa mais sachant rester sérieux on a put échanger quelque remarque pertinente sur fallout et ces messages et clin d'oeil qu'il contient et sur la dénaturation de l'univers par le biais du troisième épisodes bien que celui ci se laisse très bien jouer l'IRL reposer quasiment sur ces épaules

thefubuki: personne très sympa également celui-ci insister pour payer toute les consommation durant l'IRL et il en a payer une bonne partie et encore il aurait tout payer si on ne l'aurait pas empêcher c'est l'une des personnes qui ma fait la meilleur impression du groupe franc et direct même si j'ai était etonné par une certaine révélation qu'il nous a confier mais que je tairai bien évidemment par respect pour la personne et auquel je me garderai bien de le juger

yenmenby:le gros rigolard du groupe celui-ci mérite amplement son surnom de "gantzer caca" le caca et pour lui une forme d'art encore non reconnu et il nous la fait savoir durant toute l'irl même au restaurant japonais le tout agrémenté de blague salace avec une discussion notamment sur les "particularité" physique des japonais(e) toutefois celui ci était nettement moins amusé par l'état de notre blitz national et avais quelque peu perdu de son humour ce qui ne m'empêche pas de l'apprécier tout de même

leblitz: je ne sais que dire sur lui il était le deuxième déconneur du groupe et n'arrêtait pas d'échanger des petits cri bizarre avec yenmenby mais ce que je me souvient par contre c'est quant il était complètement beurré et qu'il c'était laisser aller a quelque confidence que j'aurais préféré ne pas entendre vu l'etat de celui-ci on tout de même discuter bouquins et jeux vidéo une chouette personne
Dernière édition par naossano le Sam 22 Sep, 6:14 pm, édité 4 fois au total.
Image
On tonds les roux à Escoutoux...
naossano
Disciple de la Fée Verte
Disciple de la Fée Verte
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3221
Inscrit le: Mer 07 Mars, 4:56 pm
Localisation: Marseille

Re: IRL à PARIS, le 19-20 Septembre [Compte-rendu]

Message non lupar snake » Dim 20 Sep, 8:10 pm

y'avait pas grand monde a cette irl
Image
snake
Gantzeur de l'Ouest
Gantzeur de l'Ouest
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6895
Inscrit le: Sam 17 Fév, 10:45 am
Localisation: La plus belle ville du monde : Rouen

Re: IRL à PARIS, le 19-20 Septembre [Compte-rendu]

Message non lupar YenmenbY » Lun 21 Sep, 5:18 pm

Mais elle était trop bonne :cheers: On a du dossier, du gros et du lourd :sweatdrop: Vous allez halluciner pour quelques trucs quand le résumé, les photos et les vidéos seront là :sweatdrop:

Je pense que je me créerais un compte sur youtube et que mettrais les vidéos dessus en privé donc je vous passerais le mdp sur ce topic (Nao n'aura cas l'inclure dans son résumé).
Image
YenmenbY
Marginal Gantzeur
Marginal Gantzeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11540
Inscrit le: Ven 08 Juin, 12:03 pm
Localisation: Troyes

Re: IRL à PARIS, le 19-20 Septembre [Compte-rendu]

Message non lupar leblitzballer » Lun 21 Sep, 8:13 pm

Des dossiers ? Quels dossiers ? :sweatdrop:
leblitzballer
Le joueur éclair du soleil noir
Le joueur éclair du soleil noir
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5027
Inscrit le: Sam 25 Fév, 8:53 pm
Localisation: recherche en cours ...

Re: IRL à PARIS, le 19-20 Septembre [Compte-rendu]

Message non lupar la_loutre » Lun 21 Sep, 8:38 pm

Tu m'as fait des infidélités Blitz ?! :suspect: :evil:
Image
la_loutre
Dr. Gantzer
Dr. Gantzer
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4120
Inscrit le: Ven 14 Juil, 6:07 pm
Localisation: LH Beach

Re: IRL à PARIS, le 19-20 Septembre [Compte-rendu]

Message non lupar taliesin » Lun 21 Sep, 9:09 pm

leblitzballer a écrit:Des dossiers ? Quels dossiers ? :sweatdrop:


c'est mort pour toi je crois

si je serai toi je dirai tout maintenant avant la venu des vidéo

sinon je n'ai qu'une chose a dire

A MORT LES CHIOTTE A LA TURQUE!!! si je tombe sur l'enfant de salaud qui a inventer ce fléau du 21ème siècle je lui casse sa gueule d'autant que je suis sur que cet enfoiré doit lâche sa péche dans de vrai chiottes vu tout le pognon qu'il c'est fait

et autre chose encore je trouve ça discriminatoire que ce soit automatiquement les hommes qui on droit au WC a la turque nan mais
taliesin
L'épervier d'Almoha
L'épervier d'Almoha
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4433
Inscrit le: Ven 11 Juil, 8:16 pm

Re: IRL à PARIS, le 19-20 Septembre [Compte-rendu]

Message non lupar onemor4 » Lun 21 Sep, 10:43 pm

La prochaine fois t'ira chez les gonzesses :razz:

Sinon blitz, d'après ce que j'ai vu des vidéo... c'est pas toi qui fait des infidélités a la loutre, c'est l'alcool (qui fait des infidélités a la loutre)...
(on était plutot habitué à voir la loutre complétement ivre :roll:)
onemor4
Gantzeur Troll
Gantzeur Troll
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 14847
Inscrit le: Jeu 12 Oct, 9:43 pm
Localisation: Sur la branche!

Re: IRL à PARIS, le 19-20 Septembre [Compte-rendu]

Message non lupar naossano » Lun 21 Sep, 10:46 pm

On verra pour les liens sur le texte, je suis pas certain d'être chaud. (même si y a des tas de choses à dire, je vais pas faire une présentation dignes des plus gros blockbuster irlien, au vue du caractère intimiste de cette cuvée septembre 2009...)

Sinon, le texte est sur papier, il sera sur ordi en semaine.
Il va avoir de la vidéo en stock pour cette courte irl.

Sinon, je suis pas certain que ce soit celle avec le moins de monde. En tout cas, il me semble que ce soit la première 100% Gantz Otaku (il me semble qu'un ou plusieurs non otakiens trouvaient toujours le moyen de s'incruster aux précédentes....quoique j'ai quand même réussi à croiser un non irlien dimanche soir, mais ça compte pas... :roll: )
Image
On tonds les roux à Escoutoux...
naossano
Disciple de la Fée Verte
Disciple de la Fée Verte
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3221
Inscrit le: Mer 07 Mars, 4:56 pm
Localisation: Marseille

Re: IRL à PARIS, le 19-20 Septembre [Compte-rendu]

Message non lupar taliesin » Jeu 24 Sep, 3:52 pm

onemor4 a écrit:La prochaine fois t'ira chez les gonzesses :razz:

Sinon blitz, d'après ce que j'ai vu des vidéo... c'est pas toi qui fait des infidélités a la loutre, c'est l'alcool (qui fait des infidélités a la loutre)...
(on était plutot habitué à voir la loutre complétement ivre :roll:)


je voudrai bien voir les vidéos également voir si ya pas trop de connerie sur moi notamment parce que je crois que j'ai passer l'une des pires nuit de ma vie (rien a voir avec les membres qui était présent je precise)
taliesin
L'épervier d'Almoha
L'épervier d'Almoha
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4433
Inscrit le: Ven 11 Juil, 8:16 pm

Re: IRL à PARIS, le 19-20 Septembre [Compte-rendu]

Message non lupar YenmenbY » Jeu 24 Sep, 4:50 pm

Pour les vidéos et les photos vous allez attendre un bon petit moment je pense^^.
Déjà j'ai prêté mon DD externe à un pote pour qu'il me pique plein de trucs et qu'il m'en mette encore plus, donc comme j'ai plus de place dans mon ordi bah je peux pas stocker les vidéos et les photos dedans (ça pèse super lourd quand ça débarque).
Ensuite l'écran de mon PC fait des trucs bizarres comme des saccades, des points qui grésillent mais sans le bruit, enfin des trucs qui font pas beau quoi :sweatdrop: Alors j'ai appelé le cousin pour qu'il vienne régler ça et on verra si c'est l'écran ou la carte graphique ou pire^^. Mais bon donc le temps qu'il vienne bah on est pas rendu :sweatdrop:

Je pense que je vais être absent un petit moment d'ailleurs puisque comme ça je pourrais m'occuper de mes jeux au lieu de squatter le Mac de mon père. Bref, voilà l'histoire^^.
Image
YenmenbY
Marginal Gantzeur
Marginal Gantzeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11540
Inscrit le: Ven 08 Juin, 12:03 pm
Localisation: Troyes

Re: IRL à PARIS, le 19-20 Septembre [Compte-rendu]

Message non lupar naossano » Jeu 24 Sep, 10:00 pm

Bah de mon côté, je vais être pas chez moi, donc absent du fofo, pendant quelques jours, et serais peu dispo en semaine. Je posterais pas ce week-end, mais l'autre... :roll:
Image
On tonds les roux à Escoutoux...
naossano
Disciple de la Fée Verte
Disciple de la Fée Verte
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3221
Inscrit le: Mer 07 Mars, 4:56 pm
Localisation: Marseille

Re: IRL à PARIS, le 19-20 Septembre [Compte-rendu]

Message non lupar naossano » Mar 29 Sep, 3:15 pm

Le compte-rendu sera posté entre vendredi et dimanche.
Image
On tonds les roux à Escoutoux...
naossano
Disciple de la Fée Verte
Disciple de la Fée Verte
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3221
Inscrit le: Mer 07 Mars, 4:56 pm
Localisation: Marseille

Re: IRL à PARIS, le 19-20 Septembre [Compte-rendu]

Message non lupar YenmenbY » Lun 05 Oct, 5:25 pm

Je suis de retour mais mon DD Externe toujours pas donc les photos et vidéos faudra encore attendre. Puis apparemment DD reviendra complétement blindé donc avant que je foute tout dedans bah je vais déjà devoir virer des trucs :sweatdrop:
Bref, encore de la patience^^.
Image
YenmenbY
Marginal Gantzeur
Marginal Gantzeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11540
Inscrit le: Ven 08 Juin, 12:03 pm
Localisation: Troyes

Re: IRL à PARIS, le 19-20 Septembre [Compte-rendu]

Message non lupar naossano » Lun 05 Oct, 9:47 pm

Voici ci-joint le compte-rendu de l’irl Gantz Otaku organisée à Paris, les 19 et 26 septembre 2009.
Quoique malheuresement trop vite écourtée, cette dernière n’en fut pas moins intense et chargée en émotions.

En direction de la Capitale


Pour ma part, les choses sérieuses commencent le vendredi soir, où, par temps orageux, j’attends en gare de Marseille St Charles le train qui me conduira à la fameuse irl, muni des coordonnées de divers membres, avec les tarifs, horaires, adresses, de différents points d’activités. Le train, prévu à 23h30, aura 30 minutes de retard. Sitôt arrivé, les problèmes continuent, les portent tardent à s’ouvrir (attente interminable). Finalement une seule porte s’ouvre et l’ensemble des passagers s’y engouffrent. Puis, le train s’arrête à de multiples reprises, ce qui accentue mon incertitude quant au fait d’être dans les temps, le lendemain matin. S’agissant d’un train de nuit, je pensais pouvoir dormir tranquille, mais c’était, hélas, sans compter sur le stresse en train. Serré par mon siège, mon sac et mon co-passager, ma position est des plus inconfortables. Ajouté à cela des cris d’enfants, une mère irresponsable qui engueule les autres passagers au lieux de baillonner le marmot récalcitrant, un contrôle des billets en plein milieu de la nuit (alors que je commencais enfin à tourner de l’œil), mon temps de sommeil ne se résume qu’à quelques minutes mouvementées. C’est donc par une nuit presque blanche que commence mon week-end, après plus d’un an d’absence au sein de la capitale des gaulles, et ma première irl Gantz Otaku, depuis au moins autant de temps. Malgrès cela, je retrouve très vite mes repères, dès mon arrivée à Pari_s Gare de Lyon, à 7h20, fait étrange, pile à l’heure. Sitôt arrivée que je m’engouffre dans le RER A, direction Chatelet Les Halles, puis RER B Cluny Sorbonne/Quartier Latin (à noter que cette ligne B dessert également la Gare du Nord, Quartier Latin, Jardin du Luxembourg et Chatelet Les Halles, stations proches les unes des autres, et sera utilisé continuellement au cours de cette irl), et me précipite vers mon crépier préféré, en vain. Manque de bol, il est trop tôt. Vers 7h30-8h, y a rien d’ouvert sur Paris. Je me rabat vers la boulangerie du coin et prend tranquillement mon petit déjeuner, en regardant l’heure, pour pas trop faire attendre la Hyène.

Brasserie Terminus Nord

Après la Gare de Lyon et le Quartier Latin, me voici à la Gare du Nord, puis, après m’être un peu égaré dans cette grande gare, me voilà sur le Boulevard de Denain, face à la brasserie du Terminus Nord, point de rendez-vous défini à la va-vite, sur Google Map, quelques jours plutôt. Pensant que Yenmenby m’attendrais, je me rends compte que ce dernier est arrivé en retard et ne connait pas vraiment le point de rendez-vous. La pouffiasse de Troyes m’attend dans la gare, alors que je l’attends dehors, juste en face.
S’ensuite un dialogue de sourd avec le Troyen, Lyetin, ou peu importe,. Ce dernier m’attend à la gare du Nord. Je l’attends à la brasserie du terminus. Je pars à sa rencontre à la gare, tandis qu’il s’engage, sans le savoir, devant la brasserie. Après une série de quiproquos, les premiers irliens se retrouve enfin, pour un week-end mémorable, dans tout les sens du terme. On se cale tranquille devant une boulangerie, à quelques pas de la brasserie, puis et conversons sur la tronche que pourraient avoir les nouveaux irliens (en effet, Taliesin, TheFubuki, Nico et Zatoichi ayant annoncé leur intention de venir, les théories vont bon train au sujet de ces membres mystères). Puis, un autre membre se manifeste. The Fubuki nous informe par sms qu’il nous attends à la brasserie du terminus, mais qu’il ne parvient pas à trouver le boulevard de Denain, ni aucun membre de l’irl. Yenmenby, lui explique par texto qu’il n’a qu’à descendre la rue, et qu’il nous trouvera à deux pas de là. Après plusieurs longues minutes d’attentes et sms échangés, je considère qu’il met bien longtemps à descendre cette foutu rue, et me décide à l’appeler. Grand éclat de rire, quand nous aprenons qu’il se trouve en fait, devant la brasserie Terminus, non pas en face de la Gare du Nord, mais devant la Gare de Lyon. « Mais c’est pareil, non ? » Si on en croit l’interressé. En effet, il pouvait toujours descendre la rue. Finalemenent, nous sommes rejoins par Forge, Leblitzballer, ainsi que deux nouvelles têtes, Taliesin et The Fubuki, deux membres opposés en tout points. Tandis que l’un est réservé et méticuleux, l’autre est plus audacieux et imprévisible. Tandis que la petite troupe commence à interréagir, deux membres manquent encore à l’appel. Zatoichi, que personne n’est en mesure de contacter, et Nico, qui annonce son arrivée pour le lendemain. On découvre aussi que TheFubuki, qui vient aussi du Sud, n’aurait eut connaissance de l’irl que depuis peu, ce qui ne l’a pas empêcher de venir de Digne.

Quartie Général Latin

Une fois le groupe constitué, direction RER B, je les enmène direct vers mon crépier préféré préféré du Quartier Latin, pour m’y faire une bonne ventrée (cette fois, il est ouvert). Partageant un repas dans le jardin du Luxembourg, parc de la première irl (The First One), nous discutons des différentes possibilitées d’occuper notre week-end (certaines options s’avèrent être non valide, ma liste ayant été fait un peu à l’arrache). Taliesin nous fait part de son intérêt pour Brussolo et vend son jeux vidéo le plus naze à un Yenmenby tout émue, que Blitz lorgne d’un œil lubrique.

Gog & Catacombs

Après de multiples tergiversions, nous décidons de marcher vers les catacombes de Paris, situées vers Denfert Rochereau. Dans le même temps, un besoin urgent de vider ma vessie se fait de plus en plus pressent. Le Premier Toilette Public que nous rencontrons proposé un service facturé à 0,40 €. Trop cher pour ce que c’est, pensais-je. Quelques centaines de mètres plus loin, un second toilette, gratuit, mais hors-service. Encore plus loin, (on parle toujours en centaines de mètres), un troisième, gratuit, mais hors-service, mais entouré de barricades, puis toujours plus loin, un quatrième, également hors-service, encore plus loin un cinquième, occupé… pendant plus de quinze minutes… (Si ça se trouve, le mec s’y trouve encore, bouffé par les vers, dans cette machine à suicide, du XXèmes siècle). Nous croisons, au cours de notre périple, sur la place Denfert-Rochereau, les chars de la techno-parade, où Yen et Forge achètent 5€, un truc dont la question de l’utilité se pose encore. Je trouve finalement un gog en état de marche (le sixième, pratiquement à la fin du trajet), et me soulage avec délectation.

Nous parvenons également aux catacombes, qui sont fermés, à cause d’un acte de vandalisme commis quelques jours plus tôt. (y a des jours comme ça, où les choses se cumulent)


Pèlerinage urbain


A défaut de Catacombes, un après-midi de marche laconique commence alors, entre la Tour Eiffell et les Halles, en passant par le Trocadero (des trucs de touristes, quoi…). Nous hésitons à payer 17€, pour visiter un aquarium (d'autant qu'il y en a un gratuit, dans le hall), brulons un sucre à l’absinthe, en plein champ de Mars, (heureusement, Forge a mouillé l’herbe, et la flamme était invisible), tournons autour de la Pyramide du Louvres, passons par des lieux totalement inconnus de notre groupe de non-parisiens. Destination Finale : Les Chicha bar du quartier de Chatelet. Parmis tout ceux signalés dans mon petit mémo perso, un seul fut trouvé, dans la bien nommée Rue de la Grande Truanderie. En effet, le Narguilé à 10€, plus une boisson obligatoire à 5€ (pas moins) pour chacun des irliens. De quoi avoir mal au porte-feuille. Ce qui toutefois, ne nous a pas empêcher d’en reprendre, que ce soit, Taliesin, le non-fumeur réservé, qui était encore sous le choc de sa gorgée d’absinthe, ou Forge, qui fait preuve d’une extrême modération dans le respect de son ramadan. (dont c’était le dernier jour, ce qui rappelle un peu la mission B1 de Gantz Remind Of Humanity, pour ceux qui connaissent)

Début de soirée.

Alors que nous nous préparons à une soirée qui s’annonce longue, c’est le moment que choisit Forge pour nous quitter. En effet, notre violeur de lycéens préféré se doit de s’acquitter en famille des cérémonies de fin de Ramadan, et d’aïd. Nous voilà donc, sacs remplis d’alcool, pour le gros de la troupe, d’eau et de jus de fruit, pour Taliesin et sa Jet27, et de quelques dolipranes,n pour calmer les maux de têtes de Blitz et moi-même/
Puis, c’est diner au restau chinois des Olympiades que nous conseille Blitz. Nous y découvrons un Taliesin très hygiénique et peu gourmand, et retrouvons un Yen très porté sur les blagues salaces. En effet quoique mieux pour honoré le minuscule restaux chinois, que par quelques histoire graveleuses et pas nets, sur le caca ou sur nos amis les jaunes tout bridés des yeux… Le Mythe Otaku en prend un coup. Ca parle aussi de quel Final Fantaisy est meilleur que les autres, sujet éminemment intéressant, surtout quand on y connait rien…

Ensuite, et enfin, beuverie sur les quaies de la Seine et bars avoisinants, promenades autour de la Pyramide du Louvre. L’alcool aidant, les esprits s’échauffent et les langues se délient. On apprends les liens de The Fubuki avec un célèbre borgne du XXième siècle, ainsi que son magnifique tatouage « Jashugan Rules », bien plus classe que le pathétique et afable ours albinos du pauvre Yenmenby. La plupart des membres du forums restés chez eux en prennent pour leur grades, dans des vidéos édifiantes, dignes du grand Morsay. (Pedobear, si tu nous regarde) . On apprends les métiers et les expériences de chacun, ainsi que l’incroyable résistance de Blitz à l’alcool. En effet, ce dernier n’aurait jamais vomit au cours de ses multiples soirée de beuveries, même celles où il avait pu finir dans des états les plus lamentables. (trou de mémoires, endormissement soudain, viol de castors, etc…)

Le Royaume de la Bière.

Notre soirée se poursuit à Chatelet –Les-Halles, au Royaume de la Bière, où Blitz et The Fubuki nous abreuvent de leur remèdes gazeux, où Yenmenby nous éclaire de son point de vue sur la musicologie et la jeunesse branleuse actuelle, où Blitz et moi-même conversons sur la timidité et le travail, évoquons une possible nouvelle tentative d’irl à Marseille, où Taliesin se tort de douleur au niveau du ventre, mais ne peut se résoudre à évacuer le surplus, malgré les sollicitations collégiales, où nous prenons finalement une girafe de la bière la plus forte, alors que la fermeture du bar est proche. Les niveaux montent et les pronostics d’ébriétés paraissent de plus en plus inévitables, tandis que Yen et moi-même nous retirons de la courses, et tentons de ramasser les morceaux… (je vide mes bouteilles d’eau pour y récupérer le nectar biéreux, tandis que Blitz vide les derniers verres cul sec) Dans le même temps, le pauvre Taliesin souffre de maux de ventre de plus en plus aigü, que les conduisent à écourter son séjour. Alors que nous tentons de l’accompagner vers la gare du Nord (quartier mal-famé, on y envoit pas un touriste seul, à 5h du matin), un autre trouble vient perturber la soirée.
Visiblement le membre le plus éméché de la bande, le Blitz n’est désormais plus maître de lui-même. Incapable de se mouvoir seul, ce dernier est traîné de force, épuisant littéralement son escorte.
Alors que la douleur de Talie nous pousse à accélérer le pas, l’état second de Blitz génère un ralentissement conséquent, ce qui partage le petit groupe. Nous parvenons néanmoins, au prix de multiples gifles, chutes, ramassages, bisous, cris, rires hystérique, à faire plus de la moitiée du chemin, alors que les épaules de Fubuki se déboîtent et que Yen peine à trouver le chemin. (à noter une petite excursion dans un garage, où finalement on se dit avec Yen, que c'est plus simple de pisser dans la rue, ça porte moins à confusion) Nous nous séparons finalement, incapables d’emmener plus loin notre camarade ivre. Je me retrouve donc avec la difficile tâche d’accompagner Talie, en plein quartier chaud, de nuit, pas forcément sobre, jusqu’à un point d’où l’on peut finalement voir la gare, puis fais sens inverse, en espérant ne pas me perdre, vu mon état et l’heure tardive. Alors que j’expédie le souffrant vers sa mère patrie, je retrouve le biéreux en plein parjure, vomissant à plusieurs reprises sur la chaussée son précieux nectar, faisant la joie des différents commentateurs, et autres énergumènes (dont un qui passe ses écouteurs à Yen, alors que Blitz est en plein comas). Sous les conseils avisés de The Fubuki, nous faisons appel aux autorités compétentes.
C’est donc aux urgences attenantes à la Gare du Nord (on y arrive finalement), que Blitz termine sa douce nuit, ou plutôt sa matinée ensolleillé. Pour ce qui est du trio encore valide, (Yen, The Fubuki, nao), c’est la fatigue et l’embarras qui l’emporte, et notre étape, dure au moins le temps de voir les quelques tarés du coins disparaître de notre espaces vital.

Après quelques ronflements et avoir constaté le départ des patients les plus inquiétants, nous abandonnont Bruce la gerbe à son sort pour faire nos adieux à un The Fubuki, épuisé et éreinté.

Cuvée Panthéon Gantz Otaku

Tandis que Blitz se remet de ses errements alcooliques, restent Yen et moi-même, pour déjeuner au Quick, se perdre encore en Gare du Nord ( et atterrir sur le toit), mater les vidéo de la journée-nuit précédente, et se foutre de nos gueules d’empaffés, vicelards et négligés, se balader une ennième fois au parc du Luxembourg, au Quartier Latin, atterrir par hasard au Panthéon, dont la visite est gratuit ce jour-là, trimballant le sac décidément bien pésant de notre convalescent nauséaux.
De retour aux urgence, vers 11h, afin de réveiller Le Blitz, dont on apprend du responsable, qu’il est « quelque part par là » (quel professionnalisme exemplaire). Dans notre recherche, nous ouvrons diverses portes de l’hôpital, à la grande stupéfaction des patient, dont aucun n’a eu l’opportunité d’en placer une, pour finalement retrouver notre camarade du côté de l’entrée principal, en plein soleil, se demandant ce qu’il foutait là, pas conscient des enchaînements, des causes et des conséquences, comme dirait Pangloss. Nous l’accompagnons bon grès mal grès, un Blitz, qui, dans l’esprit, parait motivé à continuer, mais ses habits souillé, le mal de crâne, et la traîné de vomie qu’il laisse au cours de son périble le conduise à penser que prendre le train et rentrer chez lui, pour y prendre un bon et long repos n’est pas une mauvaise idée, en fait.

Après-midi crépusculaire


Alors complètement amorphe, avec le non-moins épuisé Yenmenby, nous décidons de rameuter un peu de sang frais, afin de nous reveiller un peu et conter les aventures bucoliques du blond parjuré, du brun souffrant, et l’arabe fumant. C’est alors que l’on aprend que Nico est malade et que Kaminos ne viendra pas.

Nous sommes finalement rejoint par un Onemor4, tout aussi épuisé par sa propre soirée de la veille et dont l’énergie s’inscrit en homogénéité avec la lenteur ambiante, nuit blanche arrosée oblige. S’ensuivent quelques séances de glandages, de marchage, de glandage, de buvage, de glandage, agrémenté par un zeste de Salon du Jeu (une heure à tout casser, pour faire le tour, essayer vaguement fallout 3, baver 10 minutes sur un tee-shirt Lovecraft, pour finalement y renoncer), et un progressif retour à nos pénates respectifs. (On retiendra le proverbe suivant : « Huit, ça suffit ») J’abandonne Yen et One en Gare de L’Est, cherche en vain un ciné ouvert, me cale un peu au cyber (Quartier Latin, Forever), puis Gare de Lyon, Train, Marseille, dodo. Le lendemain, rentrée à SATIS…


Conclusion


Pour résumer l’irl, de mon côté, je dirais que ce fut une irl assez couteuse. (Paris, Paris…), mais que je ne regrette pas, malgré certaines occasions manquées. Je m’étais un peu plain au début de trouver Paris si familière, mais avec le recul, je trouve que c’était un réel plaisir de pouvoir passer la nuit dans une ville si animée et éclairée, de passer devant autant de monuments, de quartier si fameux, de gouter à nouveau à cette ambiance. Quant aux membres, j’ai vraiment apprécié leur compagnie, autant pour les nouveaux que pour les anciens, on a passé de bon moments de déconnades, apris à mieux se connaître. Par contre, j’ai trouvé ça un peu court. On a beaucoup marché au début, beaucoup comaté à la fin, mais bien profité entre les deux.

Niveau membres :
Yenmenby & Forge : Tels que je les avais laissé la dernière fois. Deux zigotos qui me manquaient bien.
Blitz : Toujours assez fun, quoiqu’un peu plus envelloppé. Un plaisir d’en apprendre plus sur lui. Dommage que tu nous ai quitté si tôt. La soirée avait bien commencé. A surveiller, la prochaine fois.
Onemor4 : Arrivé tard, donc l’inverse. T’as l’air d’avoir pas mal changé physiquement, je sais pas si c’est les lunettes qui donne un air plus sérieux ou la taille. Bon camarade de comatage.
Taliesin : Bonne conversations, bonne culture, certain sens de l’humour, mais un personnage très réservé. N’aie pas peur de te lâcher la prochaine fois.
The Fubuki : Direct dans le bain, sans trop d’efforts. Un condensé de culot et une expérience reelle sur plusieurs sujets. Si tu passe sur Marseille, je t'offre la tournée de Pastis…

Nico, Zatoichi, Kaminos, DrJackal : Vous savez ce qu’on dit des absents…
Dernière édition par naossano le Lun 05 Oct, 11:31 pm, édité 11 fois au total.
Image
On tonds les roux à Escoutoux...
naossano
Disciple de la Fée Verte
Disciple de la Fée Verte
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3221
Inscrit le: Mer 07 Mars, 4:56 pm
Localisation: Marseille

Re: IRL à PARIS, le 19-20 Septembre [Compte-rendu]

Message non lupar YenmenbY » Lun 05 Oct, 10:06 pm

Une vraie crise de rire ton résumé, j'adore ton verbe :ptdr:

Par contre essaie de te relire et de rectifier les fautes. TheFubuki qui croit être à la gare du Nord alors qu'il est à la gare du Nord ça le fait pas :sweatdrop:

Je mettrais les vidéos et les photos quand j'aurais récupéré mon DD externe. Sur ce je vais faire caca et je vais me coucher^^.
Image
YenmenbY
Marginal Gantzeur
Marginal Gantzeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11540
Inscrit le: Ven 08 Juin, 12:03 pm
Localisation: Troyes

Suivant

Retour vers IRL


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron